Transfert de compétences

Le transfert de compétences correspond à la phase 3 du projet (année 3). Le groupe de travail 4 vise trois objectifs :

1- Développer l’impact du projet en transférant les compétences acquises par les personnels des cellules pilotes vers les autres composantes (Facultés, Ecoles, Instituts) de leur établissement
2- Amplifier cet impact en transférant les compétences acquises par les personnels des cellules pilotes vers les autres universités et organismes de recherche de leur région
3- Faire la preuve de la validité de la démarche et démontrer la réalité des compétences acquises par les personnels à l’issue de leur formation (transférer = savoir qu’on sait et le faire savoir).

Cette 3è phase est déterminante pour la pérennité du projet. Elle fait partie de la charte qualité des sites pilotes.

Ce groupe de travail inclut :

- La création d’outils mis en libre accès sur la plateforme pour faciliter le transfert au-delà du consortium :

    • La création d’une FAQ sur les aspects administratifs et financiers (activité 1)
    • L’installation de deux plateformes de e-learning similaires à celle développée par l’Université Virtuelle de Tunis et transfert de compétences à l’Université de Rabat et l’Université des Frères Mentouri Constantine (activité 2)
    • La production d’un Guide Méthodologique pour le montage et la gestion de projets en Français, Anglais et Arabe pour une large diffusion (activité 3)

Ces guides, et les supports de cours déjà développés sont mis en ligne en accès libre sous licence creative commons (usage commercial interdit) élaborée dès le groupe de travail 2 activité 7

- Des séminaires de transfert de compétences et du savoir faire acquis, organisés par chacun des sites pilotes :

    • Séminaires en interne de transfert de compétences
    • Séminaires de transfert à d’autres universités de leur environnement

Dans la mesure du possible, les séminaires de transfert sont organisés en synergie avec les InfoDays et/ou les futurs appels à projets pour attirer un public motivé.

- Doter chaque pays d’une plateforme permettant la formation à distance de nouveaux experts, l’appui aux experts et le transfert d’information à jour sur les appels à projets. La plateforme développée par l’Université Virtuelle de Tunis pour les phases 1 et 2 du projet est dupliquée avec tous les contenus en ligne pour offrir un dispositif de transfert et de veille dans chaque pays sur les appels à projets européens, alimenté par les centres pilotes après le projet, contribuant à sa pérennité. Elle est installée à l’UVT pour la Tunisie, à l’Université des Frères Mentouri Constantine pour l’Algérie et à l’Université Mohamed V – Rabat pour le Maroc.