Enquêtes, études référentiel et plan de formation

Cette activité consiste à produire des enquêtes nationales sur les besoins et les contraintes que rencontrent les 3 pays cibles en matière de montage et gestion de projets européens.

Des enquêtes nationales permettront d’abord d’établir la cartographie de l’existant, des forces, blocages, contraintes et opportunités des pays cibles. Ces enquêtes aideront ainsi à identifier les déficits en compétences et de spécifier les actions d’information et de formation à mener dans les sites pilotes et si nécessaire dans leur environnement (gouvernance de l’université, contrôleurs des dépenses, agences comptables, ministères, douanes…).

A partir des études nationales, un rapport de synthèse servira de référence pour l’élaboration du plan de formation et du référentiel de compétences. Il sera validé par les partenaires et les responsables de la coopération, de la qualité, de la recherche et des 3 ministères afin de garantir un impact optimal et une inscription du projet dans la durée. Il permettra d’évaluer in fine les progrès accomplis et les résultats du projet.

Le référentiel de compétences validé par les partenaires servira d’appui au plan de formation pour l’identification des compétences à transférer. Il sera utilisé comme référence pour la certification finale, par les experts externes des personnels formés des cellules projets pilotes. Pour la pérennisation du projet, il servira de base aux maquettes des formations initiales ou continues prévues par les partenaires du Maghreb.

Un cahier des charges fonctionnel pour la plateforme de formation à distance sera rédigé. Cette plateforme servira d’appui aux formations présentielles et permettra le  travail à distance. Le cahier des charges inclura une proposition de licence « creative commons » pour les contenus.

  • Partenaires impliqués : l’ANPR (Agence Nationale de Promotion de la Recherche Scientifique-Tunisie), l’Université des Iles Baléares (Espagne), l'Université de Montpellier (France), l’Université des Frères Mentouri (Algérie), l’Université Chouaib Doukkali (Maroc), l'Ecole Nationale Polytechnique d'Alger (Algérie), pour la production et l’étude des résultats des enquêtes. Les trois Ministères algériens, tunisiens et marocains, pour la dissémination des enquêtes. L'université de Tunis El Manar (Tunsie), l'UIB, l'UM, l'Université Aboubekr Belkaid de Tlemcen (Algérie) et le consortium pour l’élaboration du plan de formation et du référentiel de compétences. L’université Virtuelle de Tunis se chargera du volet « plateforme ».

 

Réalisations :

  • Juin 2014 : diffusion des enquêtes nationales (Algérie, Maroc, Tunisie) sur les capacités et les besoins des organismes d’enseignement supérieur et de recherche en matière de participation aux projets européens de coopération et de recherche
  • Octobre 2015 : création de la LCC pour les formations et outils pédagogiques COMPERE
  • Novembre 2014 : diffusion d'une enquête auprès des responsables des futurs sites pilotes COMPERE-Averroès sur l'étude des besoins, contraintes et stratégies de la mise en oeuvre des sites pilotes
  • Décembre 2014 : résultats de l'enquête et rapport de synthèse pour la région
  • Janvier 2015 : note d'orientation stratégique à l'issue du rapport de synthèse
  • Février 2015 : production du référentiel de compétences et du plan de formation détaillé